logo_de_la_republique_francaise-e1447611347584

Inscription sur les listes électorales

Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans. En dehors de cette situation, l’inscription sur les listes doit faire l’objet d’une démarche volontaire en Mairie.

 Il faut remplir les conditions suivantes :

  • avoir au moins 18 ans la veille du 1er tour de scrutin,
  • être de nationalité française (un citoyen européen qui vit en France peut s’inscrire sur les listes complémentaires, mais seulement pour participer aux élections municipales et/ou européennes),
  • jouir de ses droits civils et politiques.

Pour s’inscrire, se rendre en Mairie avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Sauf quelques cas particuliers, pour pouvoir voter, il faut s’inscrire avant le 31 décembre de l’année qui précède le scrutin. Plus d’informations sur sur site du Service Public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1367

Vote par procuration

En France, le mandant peut se présenter au commissariat de police, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance de son domicile ou de son lieu de travail.

Vote par procuration

Le vote par procuration permet à un électeur absent le jour d’une élection, de se faire représenter, par un électeur inscrit dans la même commune que lui. La démarche se fait au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d’instance ou auprès des autorités consulaires. Pour Chailly, se rendre à la Gendarmerie de Lorris, 38 Faubourg de Sully sur Loire : les bureaux sont ouverts tous les jours de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30, le dimanche de 09h00à 12h00 et de 15h00 à 18h00. Téléphone : 02 38 94 07 25. Attention, effectuer cette démarche au maximum 72 heures avant l’élection, soit le jeudi précédent.

Le mandant ne peut pas se déplacer ?

Si son état de santé ou une infirmité sérieuse empêche le déplacement, il peut demander qu’un personnel de police ou de gendarmerie se déplace à domicile pour établir la procuration. La demande de déplacement doit être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l’infirmité. Gendarmerie de Lorris : téléphone : 02 38 94 07 25. Plus d’informations sur le site du Service Public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1604

ÉLECTIONS RÉGIONALES DES 6 ET 13/12/2015

urneÉLECTIONS RÉGIONALES

Dimanche 6 et 13 décembre 2015 : élections régionales.
Sur cette page nous vous résumons l’essentiel à savoir sur ces scrutins.
Voter est un acte citoyen.

Lire ici l’Arrêté Préfectoral concernant les Élections Régionales

Résultats du dimanche 13 décembre à Chailly-en-Gâtinais :

Résultats du dimanche 13 décembre à Chailly-en-Gâtinais :

Résultats du dimanche 13 décembre à Chailly-en-Gâtinais :

Qui élit-on ?

Le scrutin régional est un scrutin de listes, il n’y a pas de candidature individuelle. Chaque liste est constituée d’autant de sections qu’il y a de départements dans la région. Pour notre nouvelle région Centre-Val de Loire, il faut élire 77 Conseillers régionaux, élus pour 6 ans.

Mode de scrutin

Le mode de scrutin pour les élections régionales est un scrutin proportionnel à deux tours avec prime majoritaire. Au premier tour, il n’y a répartition des sièges que dans l’hypothèse où une liste obtiendrait la majorité absolue des suffrages exprimés. Les sièges sont alors attribués à chaque liste en fonction du nombre de voix obtenues par chacune d’entre elles à l’échelon régional. La liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés obtient une prime majoritaire de 25% du nombre de sièges à pourvoir. Les autres sièges sont attribués à la représentation proportionnelle selon la règle de la plus forte moyenne, à toutes les listes qui ont obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Si aucune liste n’obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, il est procédé à un second tour de scrutin. Seules peuvent se présenter les listes qui ont obtenu au moins 10% des suffrages exprimés. Au second tour, la liste qui a obtenu le plus grand nombre de voix obtient une prime majoritaire de 25% du nombre de sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes qui ont obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. La liste arrivée en tête reçoit donc le plus grand nombre de sièges qu’elle ajoute à ceux obtenus par la prime majoritaire. Elle est ainsi quasiment assurée de détenir la majorité au sein du conseil régional.

Contactez-nous !

Nous sommes à votre écoute !

Non lisible ? Changer le texte.